photo-boxe-poids-teedup

Les performances sportives sont très souvent liées au poids des athlètes et des sportifs. C’est d’ailleurs pour ça qu’un sport comme la boxe exige que chacun des participants soit classé dans une catégorie de poids.

Au début du 20ème siècle, les toutes premières catégories de poids on a créé . Celles-ci ne cessent d’évoluer et peuvent changer pour améliorer les conditions des matchs de boxe. Il existe différentes catégories pour les hommes et les femmes et certaines institutions, comme les jeux olympiques, possèdent, elles aussi, leurs propres catégories.

Qu’est-ce que les catégories de poids ?

Les catégories de poids en boxe sont des intervalles de poids pour peser les boxers. La limite de poids supérieur d’une catégorie est l’équivalent de la limite de poids inférieur de la catégorie qui lui succède.

Enfin, tous les matchs de boxe sont programmés pour une catégorie de poids bien distincte. Chacun des boxers se doit de ne pas dépasser la limite supérieure de sa catégorie sous peine d’être disqualifié. En ce qui concerne les boxers amateurs, ils ne doivent pas peser moins que la limite inférieure de leur catégorie.

Quelles sont les catégories de poids pour les femmes ?

L’AIBA ou association internationale de boxe, a mis en vigueur en août 2021 un changement pour les catégories de poids pour la boxe. Comme la boxe féminine n’échappe pas à la règle, elle a aussi subi quelques petites modifications. Nous avons à la place des 10 catégories précédentes, 12 catégories dont :

  • les poids minimum à 48 kg ;

  • les poids mouches légers à 50 kg et les poids mouches à 52 kg ;

  • les poids coqs à 54 kg et les poids plumes 57 kg ;

  • les poids légers à 60 kg ;

  • les poids welters légers à 63 kg et les poids welters 66 kg ;

  • les poids moyens légers à 70 kg et les poids moyens à 75 kg ;

  • les poids lourds légers à 81 kg et les poids lourds à plus de 81 kg.

Ces nouvelles catégories ont été choisies pour qu’il n’y ait que très peu d’écart entre les premières catégories. Par contre, à partir des poids coqs, nous avons 3 kg d’écart pour enfin finir avec 6 kg d’écart entre les poids moyens et les poids lourds.

Quelles sont les catégories de poids des hommes ?

Les catégories de poids sont passées de 10 à 13 catégories. Ces catégories en plus ont été ajoutées afin d’améliorer la sécurité des boxers, d’avoir des combats plus égaux et surtout de mieux gérer le poids des boxers. C’est aussi pour attirer plus de personnes vers cette discipline. Voici les différentes catégories de poids de boxes :

  • poids minimum entre 46 et 48 kg ;

  • poids coq : 54 kg ;

  • poids plume : 57 kg ;

  • poids léger : 60 kg ;

  • poids welter léger 63,5 kg et poids welters 67 kg ;

  • poids moyens léger 71 kg et poids moyen 75 kg ;

  • poids lourd léger 80 kg, poids croiseurs 86 kg, poids lourds 92 kg et poids super lourd plus de 92 kg.

Les écarts de poids entre ces différentes catégories varient entre 3 kg et 6 kg. En ce qui concerne les poids lourds, leur poids commence à 92 kg, mais n’a pas de limites.

Qu’en est-il de la boxe olympique ?

Il n’y a pas que l’AIBA qui a pensé à créer des catégories de poids, c’est aussi le cas des jeux olympiques. Les hommes sont classés dans 8 catégories différentes :

  • les poids mouches à 52 kg ;

  • les poids plumes à 57 kg ;

  • les poids légers à 63 kg ;

  • les poids Welters à 69 kg ;

  • les poids moyens à 75 kg ;

  • les poids mi-lourds à 81 kg ;

  • les poids lourds à 91 kg ;

  • les poids super-lourds à partir de 91 kg et plus.

C’est la même chose pour les femmes, sauf qu’elles ne doivent combattre que dans 5 catégories différentes :

  • les poids mouches à 51 kg ;

  • les poids plumes à 57 kg ;

  • les poids légers à 60 kg ;

  • les poids Welters à 69 kg ;

  • les poids moyens à 75 kg.