D’où vient la callisthénie ? En quoi consiste ce nouveau sport ?

La callisthénie ou calisthenics est une pratique sportive datant du 19ème siècle qui s’inspire de la gymnastique suédoise. A l’époque, ce sport est pratiqué par des jeunes filles dans les callistheniums. Puis, cette pratique sportive se démocratise en Australie au cours du 20ème siècle. Ce sport garde sa forme artistique et est pratiqué en compétition.

Au départ, la callisthénie se développe et se pratique généralement à deux en utilisant le poids du corps. Quand le premier effectue un mouvement, le second représente une charge pour accentuer la difficulté de l’exercice. Par exemple, lorsqu’un sportif fait des squats, l’autre se positionne sur son dos pour le lester. Quand l’un tire sur une corde, l’autre tire dans le sens opposé pour accentuer la résistance.

Aujourd’hui, la callisthénie a conservé une note artistique liée à ses origines. Les mouvements sont techniques et peuvent être exécutés sans ou avec peu de matériel de sport. Cette pratique sportive mixant gym et musculation permet de travailler et développer l’ensemble des muscles uniquement avec le poids de son corps

Entre 2010 et aujourd’hui le mouvement explose et gagne en notoriété grâce à des athlètes américains comme Hannibal LanhamCette pratique sportive est moins risquée et moins coûteuse car elle ne nécessite aucun poids additionnels.

Où peut-on faire de la callisthénie ?

La callisthénie se pratique partout ! Que ce soit à la maison, à l’extérieur ou en salle, il y a toujours une solution pour exécuter la majorité des exercices.

La France souhaite développer des équipements sportifs de proximité pour permettre au jeune d’avoir une activité physique régulière. Dès 2022, nous verrons pousser des terrains afin de devenir une nation plus sportive d’ici les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Ces terrains aménagés sont de plus en plus nombreux et représentent un avantage considérable pour les callisthéneurs.

Vous pouvez aussi vous entraîner chez vous avec ou sans partenaire de sport !

Comment apprendre la callisthénie ?

Les exercices de sport simples et sans matériel de sport pour débuter sont :

  • Les pompes basiques : Avec ou sans inclinaison, c’est l’exercice de sport le plus complet pour démarrer la callisthénie. Plus vos pieds seront hauts par rapport à votre tête plus l’exercice sera difficile. Le dernier niveau est de faire des pompes en faisant la perche. Si vous en êtes à cette étape, vous êtes déjà très fort. Pour commencer, n’hésitez pas à faire la perche dos à un mur pour rester stable.
  • Le gainage : Il existe des tas de possibilités pour travailler son gainage mais commencez par du gainage statique en essayant simplement de tenir le plus longtemps possible. Pensez à contracter les abdos, serrer les fesses et surtout pensez à bien respirer.
  • Les squats basiques : Un exercice super complet pour travailler le bas du corps. Vos pieds doivent être à la même distance que vos deux épaules. On descend et on monte en gardant le dos bien droit. Poussez bien avec les talons lors de la montée.
  • Les tractions : si vous avez une barre de traction à la maison vous pourrez faire au moins 3 choses. Les tractions en pronation avec les paumes de mains tournées vers l’extérieur, les tractions en supination avec les paumes de mains tournées vers l’intérieur. Vous pouvez aussi, utiliser des élastiques ou des bandes de résistances que vous pouvez attacher à la barre. Mettez ensuite vos pied sur l’élastique pour réduire la difficulté.

Comment faire des muscle up ? La méthode pour réussir à tous les coups

Le muscle-up est un mouvement technique connu et convoité dans la pratique du calisthenics. Le mouvement consiste à passer au-dessus de la barre après une traction en pronation. Voici les étapes pour réussir son muscle-up à tous les coups.

Etape 1

Commencez avec une barre de traction à hauteur d’épaule. Vous allez sauter en donnant une impulsion suffisante pour faire un muscle up. Répétez le mouvement plusieurs fois.

Etape 2

Ensuite, partez en haut de la barre de traction et essayez de descendre doucement en contrôlant la descente et le mouvement. Répétez ce mouvement qui part de la position haute vers la position basse (pieds à terre) plusieurs fois. Ça doit chauffer les triceps !

Etape 3

Faites des tractions en pronation explosives ! Vous devez monter suffisamment rapidement pour pouvoir lâcher la barre quelques secondes quand vous êtes en position haute. Donnez vous des objectifs réalisables pour ne pas vous décourager puis essayez de réaliser petit à petit des séries de 10 à 15 tractions explosives. C’est un exercice difficile, courage !

Etape 4

Prenez encore une fois une barre de traction à hauteur d’épaule et faites des séries de dips sur la barre de traction. Essayez d’en faire un maximum (10 à 15 répétitions suffisent).

Etape 5

Enfin, essayez de coordonner l’ensemble des mouvements vu précédemment pour  faire un muscle up. Si vous avez du mal au début, c’est normal car c’est un mouvement très technique. Ré-essayez avec un élastique de résistance pour diminuer la difficulté.

C’est plus facile et motivant de faire du sport à plusieurs

Si vous souhaitez trouver un partenaire pour vous entrainez ou apprendre avec un pro du callisthenics, téléchargez l’appli gratuite de sport TeedUp !

Donnez un coup de boost à votre motivation sportive et téléchargez l’app de sport gratuite TeedUp !