Le  » plogging  » à Marseille , la course à pied qui mêle écologie et sport.

Le plogging est une nouvelle initiative durable inventée en Suède qui combine le sport comme le jogging avec le souci de l’environnement. Les plus de 20 000 personnes qui le pratiquent chaque jour – dans plus de 100 pays différents – ramassent les déchets qu’ils trouvent sur le sol lorsqu’ils vont courir. Envie d’essayer ?

Le « plogging » est une activité durable qui combine le sport et le ramassage des déchets.
La passion mondiale pour la course à pied ne cesse de croître. L’appli marseillaise Teed Up, une appli de rencontre sportive a vu son nombre d’évènements en running croître de 240%. Imaginez la quantité de déchets que ces coureurs pourraient ramasser s’ils faisaient un peu de  » plogging  » !

Qu’est-ce que le « Plogging » ?

Histoire et Origines

Le « plogging » est un nouveau mouvement mondial qui a vu le jour en Suède. Il tire parti du jogging et d’autres sports de plein air pour ramasser les déchets qui souillent nos villes et nos espaces naturels. L’idée de cette initiative durable est simple en soi : les participants, les « ploggers », descendent dans la rue avec des sacs-poubelles pour ramasser les déchets qu’ils rencontrent en faisant du sport.

Le mot « plogging » vient du suédois plocka upp (ramasser) et de l’anglais jogging. Le pionnier de cette activité est Erik Ahlström qui, en quittant sa ville natale en 2016 pour s’installer à Stockholm, a commencé à nettoyer les déchets dans les zones dans lesquelles il pratiquait son sport. Peu après, la routine d’Ahlström s’est répandue dans toute la Suède à la suite d’événements populaires et aujourd’hui, grâce aux médias sociaux, c’est un phénomène mondial qui implique plus de 20 000 personnes par jour dans plus de 100 pays.

Les avantages du « plogging » ?

Amélioration de l’estime de soi

Il vous donne l’occasion de vous dépasser et de vous sentir mieux tout en prenant soin de la nature et en renforçant votre conscience environnementale.

C’est bon pour le cœur !

La course réduit le risque de problèmes cardiaques, augmente la capacité pulmonaire et améliore la digestion.

Une amélioration des performances

Le plogging augmente l’énergie et les capacités physiques en améliorant l’oxygénation du corps.

Renforcement des os

La course augmente la densité osseuse et réduit le risque d’arthrite et d’ostéoporose.

Elle réduit le poids

Lorsque nous courons, nous brûlons des calories, mais nous le faisons aussi lorsque nous terminons l’exercice.

Conseils pour se lancer dans le « plogging »

Le site web de l’initiative, Plogga, donne aux « ploggeurs » quelques conseils pour se lancer dans cette activité, qui ne nécessite qu’un sac, des chaussures de course et une demi-heure par jour. En voici les principaux :

Le « Plog » en groupe

Cette activité, comme d’autres sports individuels, est plus amusante si vous vous joignez à d’autres personnes pour la pratiquer.

Combinez-la avec d’autres exercices

Lorsque vous ramassez des déchets sur le sol, faites-le en vous accroupissant ou en vous penchant sur une jambe. Se pencher vers le bas améliorera l’articulation de la hanche, des muscles aducteurs et des chevilles.

Échangez le sac entre les bras

Faites-le souvent pour éviter les tensions dues au fait de porter constamment tout le poids d’un seul côté. Utilisez également des gants pour garder vos mains propres.

Faites des sprints

Pour améliorer les performances cardio-vasculaires, il est bon de courir moins de 10 kilomètres et d’intensifier la séance en grimpant, en sautant ou en changeant de vitesse.

Intégrez une dynamique de compétition

Jouez en équipe avec d’autres « ploggers » pour voir qui peut ramasser le plus de déchets en un minimum de temps. À la fin de la séance, rassemblez tous les déchets et apportez-les au point de recyclage le plus proche.

Essayez-le avec d’autres sports

Le « plogging » n’est pas réservé aux joggeurs. Vous pouvez également le pratiquer si vous aimez marcher, ramer ou faire du vélo.

Partagez votre activité sur les médias sociaux

Prenez des photos de vos séances et partagez-les sur les médias sociaux avec le hashtag #Plogging. Cela peut inspirer d’autres personnes et contribuer à répandre le mouvement.

Les « ploggeurs » : l’union qui fait la force

L’un des aspects les plus surprenants du « plogging » est sa croissance internationale rapide. En à peine trois ans, l’impulsion initiale d’un citoyen anonyme s’est répandue comme une traînée de poudre sur les cinq continents. Presque toutes les grandes villes du monde, comme Londres, Mexico et Séoul, ont des groupes de « plogging ».

Les facteurs qui ont contribué au succès de cette initiative sont, par exemple, la préoccupation croissante pour l’écologie et un mode de vie sain, la mode du jogging, ainsi que la simplicité et l’esprit communautaire qu’engendre le « plogging » chez ses adeptes. Les adeptes de cette pratique développent des valeurs sportives typiques. Telles que la camaraderie, la solidarité, l’effort et la persévérance, tout en soulignant leur engagement en faveur de l’environnement.

Le portail d’information nord-américain BuzzFeed News rapporte que les déchets que les « ploggers » ramassent le plus sont les plastiques à usage unique. Tels que les bouteilles et les bouchons en plastique, les emballages de sandwichs et de bonbons, les emballages de restauration.

Maintenant que vous avez vu l’importance de faire une activité à plusieurs, vous pouvez comprendre grâce à notre article la différence de faire du sport à plusieurs.

N’oubliez pas de télécharger notre application de sport gratuite TeedUp !

Disponible sur l’App Store

Disponible sur le PlayStore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.